formation d'animateurs en éveil musical

formation d'animateurs en eveil musical

Pour les candidatures, envoyer par mail à notre adresse association.adem@wanadoo.fr
un CV faisant ressortir vos compétences musicales et une lettre de motivation.

• Ce stage s'adresse à des adultes ayant de solides connaissances musicales, (avec ou sans diplômes) et désirant animer des séances d'éveil musical auprès d'enfants.
Il se déroule pendant la période scolaire, en alternant des week-ends de formation pour adultes et l’assistance à des séances d’éveil musical chez des jeunes enfants.

ORGANISATION DU STAGE

THEMES TRAITES

  • Travail sur la démarche
  • Manipulation d’objets sonores et d’instruments et organisation musicale.
  • Jeux musicaux utilisant la voix, le corps, les instruments.
  • Recherches sur l’imaginaire, la créativité.
  • Travail spécifique sur la voix,l’expression corporelle.
  • Les chansons pour enfants et les jeux vocaux.
  • Travail sur les musiques du monde: danses, percussions, instruments, (connaissance et manipulation), répertoire, et lien avec la pédagogie.
  • Apports théoriques sur le développement du jeune enfant et de l’importance du jeu sonore.
  • Connaissance des différentes structures d’accueil de la petite enfance.

MODALITES

  • Rédaction d’un rapport d’observation.
  • 3 visites dans des structures (hors vacances scolaires).
  • 1 co-animation et discussion avec l’animateur. (dates à établir lors du premier week-end).
  • Rapport d’observation.
  • Entretien individuel sur le rapport d’observation.
  • Réalisations de groupe.
  • Bilan.

Animé par Cristina Agosti-Gherban, Nenina Caro, Sophie Darteil, Martine Dudragne, Sarah Llanas, Dominique Naninck, Florence Pignet .

QUELQUES TEMOIGNAGES D'ANCIENS STAGIAIRES

•L'éveil musical permet de développer une bonne confiance en soi. C'est ce que le stage m'a apporté dans sa globalité. En tant que guitariste j'ai l'habitude de rester derrière mon instrument Je me cache en quelque sorte derrière ma guitare. Le fait, dès les premières minutes du stage, de se présenter en utilisant des sons et des gestes a été, pour moi, un exercice périlleux mais libérateur. Il en a été de même avec les séances d'éveil corporel et de danse et tous les jeux pour lesquels il fallait se déplacer et utiliser son corps. Quelque chose de complètement nouveau pour un musicien pur instrumentiste.

•Ce stage de formation a confirmé mon intérêt pour l'éveil musical auprès de jeunes enfants. Je suis touchée par cette démarche où la créativité est mise en avant ; cette pratique où ce qui importe est le plaisir de partager un moment musical dans lequel l'improvisation et la création artistique sont au centre. L'enfant étant acteur, il intègre plus profondément les notions abordées de manière intuitive et concrète. Cette pédagogie favorise d'autant plus l'autonomie de l'enfant dans sa créativité.

•L’expérience que j’ai vécu à travers cette formation d’éveil musical me conforte dans le fait que quelque soit le langage utilisé, celui de la musique est universel. En revenant aux essentiels,tels que savoir écouter, discriminer des sons, se faire entendre par ses pairs, les enfants peuvent ainsi intégrer de nouvelles sensations, émotions.!

•Pendant ce stage j'ai vu comment se dveloppe la confiance en soi. Cette confiance en soi ressentie apporte une sensation d e bien être et, en ressentant moi même ces sentiments, sensations, émotions, je ne peux que croire aux effets bénéfiques que l'éveil musical peut apporter aux enfants et à toute personne prenant part à cette activité.

•De manière générale ce stage fût très enrichissant. L'équipe pédagogique est composée de personnes avec une grande expérience professionnelle et une envie de partage. Les profils artistiques sont variés et les moyens d'actions divers Cette richesse donne plusieurs pistes que l'on pourra adapter par la suite pour ses séances. Hormis ce riche panel d'idées, on constate aussi une façon commune d'envisager l’éveil musical. Il s'agit surtout d'un échange entre l'animateur et les enfants. La créativité et le partage sont primordiales. Ceci est permis grâce à la confiance instaurée, une liberté de participer activement ou pas, le respect des personnalités de chacun.

•Les 4 week-ends de stage, centrés à chaque fois sur une autre facette importante de ce métier m’ont ouvert à la richesse des possibilités d’éveil.
J’ai découvert que l’éveil musical est une activité possible à tout âge…
La démarche centrale de l’ADEM, axée sur l’écoute et l’échange sonore actif m’a encouragée dans cette direction de pédagogie active et créative, cassant avec les vieux préceptes de l’éducation française

•Enseigner la musique en collège est intéressant et ce stage m’a donné envie de tenter de nouvelles expériences avec les adolescents qui sont pour certains, surtout en fin de cycle, plus réfractaires à la musique. Je pense à la construction d’instruments qui pourrait développer leur créativité, l’échange des idées et la découverte de nouvelles dimensions sonores

•Ce stage a été libérateur, car je me suis aperçue, notamment lors des observations, que même si l’animateur a un objectif, il y a une grande part d’imprévu, et l’animateur évolue, cherche, propose en même temps que l’enfant.

• Ce stage m’a permis d’aborder des notions comme la psychologie de l’enfant ou la notion de jeu dans l’éveil musical.

•Le stage proposé par l’ADEM m’a beaucoup apporté en m’ouvrant l’esprit sur tout ce que peut apporter l’éveil à l’enfant, sur les diverses façons de le proposer. J’ai eu un aperçu de la façon dont on conçoit une séance d’éveil afin d’amener l’enfant, par des voies ludiques, à prendre conscience des notions du son et de la musique

•J’ai été particulièrement attentif à l’expérience que les formateurs ont acquise aux cours des années. Ces derniers connaissent les ficelles du métier et sont en mesure de donner des conseils avisés.

•Les animatrices ont un savoir faire qui sert d’exemple et inspire. Elles ont su gérer des situations avec beaucoup de doigté, en rendant aux enfants toute la considération et la douceur qu’ils méritent.

• Il y a quelques années, j’étais à la recherche d’un lien entre l’enseignement du piano et la petite enfance.
Cette formation répondait à mes questionnements premiers et me proposait une réflexion bien plus vaste. C’est ainsi que j’ai découvert une approche globale de la musique.

•L’année de formation fut ponctuée de temps d’action entre stagiaires et formateurs, de temps d’observation sur le terrain, et de temps de réflexion. Chacun de ces moments était particulièrement riche : les échanges, les pratiques d’ensemble, les réponses concrètes du terrain… cela a contribué à me situer davantage dans cette proposition d’éveil musical.

•Ca a été un plaisir de rencontrer des personnes venant d’horizons différents : je pense aussi bien aux stagiaires qu’aux formatrices qui m’ont transmis l’envie de me lancer dans la sphère éveil musical. L’observation des différentes séances a confirmé mon envie de travailler avec des enfants en bas âge.

haut

ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr