sélections

SELECTION LIVRES

mars - mai 2017

par Cristina Agosti - Gherban

LIVRES POUR ENFANTS

Si j’étais ministre de la culture,
Carole Fréchette

ministreEnfants ! Donnez ce livre à vos parents, pour qu’ils réfléchissent. Que se passerait-il dans un monde sans culture ? Voici les propositions des auteurs pour faire reconnaître l’importance de la culture dans la vie de tous les jours, car souvent, au moment de voter les budgets, qu’est-ce qe l’oon élimine ? La culture, car soi-disant, elle ne sert pas à grande chose.
Donc, les auteurs proposent d’instaurer une journée sans culture. Pas de concerts, les tableaux retournés dans les musées, interdiction d’ I’Pod, de danser ou faire de la musique dans la rue, mais aussi, couvrir les statues dans la rue et même certains monuments et bâtiments architecturalement intéressants, etc.
Au texte espiègle de Carole Fréchette se joint le dessin vif et sans concessions de Thierry Dedieu, pour faire réfléchir de façon ludique et en même temps responsable.

(A partir de 8 ans)

HongFei éditions : HongFei

Petite fourmi,
Martine Bourre

fourmiUne petite fille part à l’aventure… dans sa maison. Tous les obstacles qu’elle rencontre, même si ce sont des objets du quotidien, posent à la petite fille un grand défi, car par leur taille ce sont des grandes montagnes à escalader, des immenses rochers à contourner…jusqu’à finir, sécurisée, dans les bras de sa maman.

(A partir de 2 ans)

Didier jeunesse : didier

Est-ce huit glaces ?,
Eric Denniel

8 glacesCet ouvrage est soi-disant pour les enfants, mais les parents y trouveront un grand charme.
Chaque double page propose une devinette-jeu de mots, joue avec les doubles sens, des expressions idiomatiques, etc.
Les illustrations de Fanny Fage mènent le lecteur dans un monde surréaliste, et jouent avec beaucoup d’intelligence sur tous ces doubles sens.
De l’humour, de la poésie, de l’imaginaire.

(A partir de 6 ans)

Motus :

Drôles d’oiseaux,
Lucy Cousins

oiseauxAu fil des pages très colorées de cet album, le lecteur trouvera des oiseaux magnifiques qui lui proposeront diverses actions : chanter, bien sûr, mais voler, se dandiner, plonger, tel que les oiseaux le font.
Cela donne envie de bouger, de tourner, de jouer avec ses amis, de chanter…quoi de mieux pour développer l’imaginaire des enfants !

(A partir de 3 ans)

Gründ : grund

Bonne nuit Louna,
Helena Perez Garcia

lounaUne petite fille dort dans son lit. Mais…dort-elle véritablement ? Car elle part derrière un papillon et se retrouve sur les nuages, à sauter de l’un à l’autre, à glisser sur l’arc-en-ciel et encore d’autres aventures…jusqu’à se réveiller dans son lit.
Ce livre sans mots permet aux enfants d’imaginer leur histoire, de mettre leurs mots et pourra aussi servir aux parents et aux enseignants comme support à un travail sur le langage.

(A partir de 4 ans)

Les petites bulles éditions : lespetitesbulleseditions

Un pas puis mille,
Séverine Vidal

un pasUn petit garçon décide de partir tout seul. Il traverse des endroits glacés, la nuit faite de cris épouvantables, il a faim, il a froid, mais finit par rencontrer un ami tout rouge. C’est en effet un serpent, et ils partent ensemble pour de belles aventures. Il lui raconte qu’il ne veut pas aller vivre en ville, comme veulent ses parents, qui décident toujours de tout. Et, avec son ami, ils font mille pas, toujours ensemble.
Un album touchant, l’histoire étant renforcée par la beauté des illustrations de Julien Castanié.

(A partir de 4 ans)

La pastèque : lapasteque

J’aime pas être grand,
Stéphanie Richard

aime pasQue c’est embêtant d’être de grande taille quand on est un enfant ! L’on est empêché de faire comme les enfants de son âge, car les gens te regardent étonnés : Mais tu es grand !
C’est-ce qui arrive au héros de cette histoire, qui n’a en fait que sept ans.
Un jour il apprend qu’ils vont partir en classe verte. Bien sûr, il est angoissé comme tous les autres, mais il ne peut pas le montrer, car il est grand, à tel point que son père décrète que ce n’est pas la peine d’amener son doudou. Mais…le petit (grand) garçon, le met en cachette dans sa valise.
Dans la chambre qu’il partage avec deux copains tout le monde sort son doudou et ils s’amusent comme de fous. Ils sont découverts par un autre enfant qui rigole d’eux, mais ils s’en fichent. Ils ont décidé qu’ils ne veulent pas être grands.
Racontée avec justesse et sobriété, l’histoire est illustrée par Gwenaëlle Doumont, avec un tel réalisme, qu’elle nous permet de la revivre.

(A partir de 5 ans)

Talents hauts : talentshauts

Tout est possible,
Giulia Beloni

tout possibleUn mouton regarde les oiseaux voler et décide de faire comme eux. Il demande de l’aide au loup, qui d’abord trouve l’idée loufoque et ensuite se prend au jeu. Ils fabriquent plusieurs machines, mais ils échouent à chaque fois. Jusqu’à ce que, un jour, ils réussissent !
Racontée avec beaucoup de simplicité et de bonhomie, l’histoire s’enrichit des illustrations de Marco Trevisan, qui utilise plusieurs techniques dont le découpage, avec un résultat délicieux.

(A partir de 4 ans)

PassePartout : passepartouteditions

365 pingouins,
Jean-Luc Fromental

365Que feriez-vous si chaque jour vous receviez un colis contenant un pingouin ? C’est-ce qui est arrivé à la famille de notre histoire, qui a dû s’organiser pour les stocker. Et ils commencent à faire des piles, ensuite des cartons, des cubes qu’ils empilent, tout ça demandant de savoir un minimum de mathématiques, pour pouvoir faire des parts exactes, etc. Mais aussi pour calculer combien de nourriture il faut acheter, entre autres.
Le dernier jour de l’année l’explication arrive avec Paul Emile Victor qui raconte les problèmes du réchauffement de la planète, etc.
Conte écologique, drôle et sympathique, il est illustré par Joëlle Jolivet.

(A partir de 5 ans)

Tom’poche : tompoche

Cali à la montagne,
Nancy Guilbert

caliCali et son petit chat gris partent chez Papy et Mamie dans leur chalet à la montagne. Tout est bien changé depuis cet été. Cali ne connaît tout ce blanc ni ces petites choses qui tombent et qui piquent.
Ce sont des flocons de neige ! Et immédiatement une joyeuse partie de boules de neige s’engage entre Cali et son papi.
Pour le goûter au coin du feu, il y a de bonnes crêpes et Cali regarde par la fenêtre la neige tomber.
C’est beau l’hiver !

(A partir de 4 ans)

Eveil et Découvertes : eveiletdecouvertes

Falgu le fermier va au marché,
Chitra Soundar

falguC’est jour de marché et Falgu, le fermier, charge sa charrette de toutes sortes de marchandises : légumes, œufs, etc.
Il s’en va sur la route et s’arrête de temps en temps pour vérifier la marchandise. Pas de problèmes pour les légumes, mais les œufs blancs sont fêlés! Et ainsi de suite, il est soumis à diverses péripéties qui abîment sa marchandise. A tel point qu’il décide de rentrer chez lui, déconfit. Mais dans un dernier sursaut d’énergie il se procure une poêle, découpe les légumes abîmés, les mélange avec les œufs fêlés et réussit des superbes omelettes que les gens s’arrachent ! Ouf ! il n’a pas perdu sa journée !
Outre le fait de donner à voir qu’il ne faut pas se laisser abattre par l’adversité et que l’on peut toujours trouver une solution, cet album est magnifique par sa mise en page, avec une typographie qui joue avec les sens des mots, et des illustrations de Kanika Nair, colorées et pas nécessairement réalistes.
Le texte travaille beaucoup sur les onomatopées, et peut faire l’objet d’un travail vocal développé et amusant.

(A partir de 5 ans)

Kaleïdoscope : editions kaleidoscope

Dis, où tu habites ?,
Françoise de Guibert

habitesLire ce livre permet de voir la quantité d’habitats si divers qui existent et l’ingéniosité des animaux pour se créer une maison.
Ecrit d’une façon vivante et en même temps pédagogique, on voit, sur la page de gauche, l’animal ou l’insecte, qui sont décrits sommairement, et sur la page de droite, son habitation.
C’est une lecture passionnante pour tous, et les parents pourront la partager avec les petits avec beaucoup de bonheur.
Les illustrations de Clémence Pollet sont belles et claires.

(A partir de 5 ans)

De La Martinière jeunesse : lamartinierejeunesse

Chez Points de suspension :

pointsdesuspensioin

Une touche de … ,
Laurie Cohenou

toucheCe livre propose un joli voyage dans le monde des couleurs. A partir d’une page blanche on va ajouter peu à peu des couleurs. Une tâche de bleu, une touche de rouge qui hop ! se transforment en violet, ou un peu de bleu et de jaune pour faire du vert…Peu à peu la page va se remplir de couleurs, jusqu’à aboutir au noir.
C’est simple, joyeux, cela apprend aux enfants les mélanges des couleurs et donne envie de se mettre à la peinture !

(A partir de 3 ans)

Fa Sol Do Fa,
Barbara Martinez

fa solDans une nuit sans couleurs, des animaux musiciens arrivent dans la jolie maison d’un oiseau. Chacun muni de son instrument, ils répètent sous la baguette de maître oiseau. Les sons s’éparpillent et donnent à la ville de belles couleurs. Que ce beau de faire de la musique, nous recommencerons !
Les illustrations très sympathiques permettront aux enfants de nommer les animaux et leurs instruments de musique.

(A partir de 3 ans)

Chez Usborne :

usborne

1 -2-3 Mon livre accordéon,
Stella Bagggott

123Spécialement conçu pour les tout-petits, ce livre cartonné et de petit format s’ouvre en accordéon et permet de compter de 1 à 5. Eléphant, etc, etc. Les illustrations sont bien colorées et gaies. Le livre permet d’apprendre à compter, mais aussi, à développer son vocabulaire.

(A partir de 1 an)

Cherche et trouve : Chats et chiens,
Kirsteen Robson

chatsChaque double page de ce livre est remplie de chiens ou de chats. Et dans chacune sont posées des consignes : trouver tous les chiens qui ont un collier, trouver trois oiseaux identiques, etc.
Sous la forme d’un jeu, l’enfant va développer son sens de l’observation, car chercher dans cet univers drôle et foisonnant dû à la plume de Gareth Lucas est palpitant. Et si l’on ne trouve pas, pas de panique ! Les réponses sont données en fin d’ouvrage.

(A partir de 5 ans)

Mon livre des planètes et des étoiles,
Emily Bone

planetesAvec cet album le ciel n’aura plus de secrets pour vos enfants, et vous pourrez en profiter, car il est passionnant !
La terre, bien sûr, avec ses satellites, naturels ou artificiels, (de navigation, météorologiques, etc.) le système solaire, le soleil, les super étoiles, l’exploration de l’espace, tout est expliqué clairement et surtout illustré avec des superbes images, rehaussé par le fait d’utiliser quatre pages, qui se déplient.
Alors, à vos télescopes !

(A partir de 6 ans)

Chez Casterman :

casterman

Jojo cherche une maison,
Claire Frossard

jojoJojo, le petit lapin, n’est pas content. Il est trop à l’étroit dans son terrier, avec tous les autres lapins qui y habitent. Il part donc à la recherche d’une maison. Mais…l’une est trop petite, l’autre trop humide, etc. Jusqu’au moment ou Juju, une adorable petite lapine, l’invite à partager sa maison. Qu’ils sont bien tous les deux dans ce confortable terrier !
Les enfants seront ravis, car chaque maison est cachée sous un flap. Thématiques qui aiment les petits : maisons et cachettes.

(A partir de 2 ans)

La collection « Mon imagier à jouer » destinée aux petits, est constituée de livres tout-carton et initie les bébés aux premiers cache-cache d’images et à la reconstitution de puzzles, grâce à un astucieux système de glissières, bien adaptées aux petites mains. Les illustrations de Surya Sajnani sont claires et en noir et blanc.

Safari

safariprésente les animaux sauvages : éléphant, girafe, lion et rhinocéros, au moyen de devinettes très simples.

Animaux,

animauxtout en utilisant le même principe, demande de trouver les animaux familiers : chien, poisson, chat et lapin.

(A partir de 9 mois)

Chez les Editions Thierry Magnier :

editions-thierry-magnier

Le rêveur,
Muriel Bloch

reveurSous forme de bande dessinée, cette histoire parle d’amitié entre 5 personnages très divers qui deviennent amis, sortant directement des rêves du Rêveur. Car c’est ce personnage, avec ses rêves, qui va guider l’histoire. Une histoire avec des aventures et une princesse à sauver à la clé.
La grande taille de cet album permet au dessinateur Christophe Merlin de laisser s’envoler son imagination dans des scènes de formats divers, avec un trait de crayon étonnant.
Et le lecteur se laisse prendre à cette histoire aux accents captivants.

(A partir de 6 ans)

Dans la galette il y a… Antonin Louchard

galetteQu’y a-t-il dans la galette ? Cette petite phrase revient de page en page pour proposer des solutions, invraisemblables (une clé à molette, une bicyclette, une majorette…) mais qui ont toutes, comme point commun, le fait d’être en rime.
Sauf la dernière, qui proposera…des fèves.
La simplicité de l’écriture permet de jouer avec le langage, (ce que les enfants adorent) de comprendre les rimes et, pourquoi pas, de s’amuser à en trouver d’autres.
Le tout bien aidé par les illustrations bien sympathiques et drôles de Moreno

Signes, imagier bilingue français et langue des signes,
Bénédicte Gourdon-Roger Rodriguez

signesVoici une très belle initiative. Un dictionnaire des signes qui permet à tous d’avoir un minimum d’accès à cette langue complexe et sous-estimée.
Le principe est simple : la page de gauche montre comment signer le mot écrit et exemplifié en dessins sur la page de droite.
Dix thématiques sont proposées, qui correspondent aux dix ouvrages dont celui-ci est la compilation : signes d’école, de Noël, de gourmandise, etc.
Un pas vers un monde plus tolérant et bienveillant.

(Pour tous à partir de 6 ans)

Chez Seuil Jeunesse :

seuiljeunesse

Les animaux de la ferme,
Philippe Jalbert

animauxUne nouvelle collection « Les docs emboîtés » permet de voir avec les yeux et avec le bout de ses doigts. Car les images sont en relief et s’emboîtent dans des formes découpées.
Avec cet ouvrage les enfants pourront découvrir, de façon ludique, différents animaux, mais aussi le nom de la femelle, des petits…
Les illustrations sont colorées, drôles, de quoi avoir envie de lire et relire.

(A partir de 3 ans)

Les petits nuages,
Edouard Manceron

nuagesVoici un très joli livre, presque sans texte, qui a comme seules illustrations des nuages jaunes, rouges et verts…qui peuvent changer de taille, de forme, apparaître, disparaître, se mélanger, et surtout…nous faire rêver.
Un livre aussi qui peut être utilisé pour travailler l’expression corporelle et la mise en musique.
De belles trouvailles en perspective !

(A partir de 2 ans)

Voilà l’hiver,
Pauline Kalioujny

hiverL’hiver, avec ses activités spécifiques (les glissades, les bonshommes de neige…) est une période spéciale que ce soit pour l’homme ou pour les animaux.
Dans le livre l’on peut voir, mais aussi toucher, des images hivernales. Car c’est un livre qui aide à développer les différents sens. On caresse du doigt, on soulève des flaps, et on se blottit, au fond du terrier ou bien au chaud sous la couette.

(A partir de 2 ans)

Le monstre du bain,
Colin Boyd,
illustrations de Tony Ross

monstreTout le monde connaît (ou devrait connaître) le monstre du bain, qui se nourrit d’eau sale. Ici il est bien nourri, car le héros de l’histoire rentre toujours couvert de boue après avoir fait toutes sortes de jeux périlleux. Un jour il décide qu’il n’y croit plus, et va se coucher sans se laver. Le monstre est bien ennuyé, car il n’a plus rien à manger. Mais, après l’eau sale il y a une autre chose qu’il adore, et qu’il va partager avec le petit garçon de l’histoire. Nous ne dévoilerons pas le secret… que vous trouverez en fin d’ouvrage.

(A partir de 3 ans)

Il était une fois…mon imagier des contes,
Madalena Maroso

imagierLes trois petits cochons, Boucle d’or et encore d’autres contes célèbres pour enfants, sont présentés d’une drôle de façon. C’est-à-dire que l’on commence par le décor : une petite fille, une promenade, une maison, des bols, des chaises, un escalier… Avez-vous déjà deviné ? Eh oui, nous nous trouvons dans la maison des trois ours. L’histoire vient ensuite, et certains mots sont remplacés par les dessins vus auparavant. C’est adorable et cela permettra aux petits de dire les mots en question.
Les illustrations sont gaies et colorées et l’on a envie regarder le livre une et autre fois.

(A partir de 3 ans)

Deux nouveaux ouvrages dans la collection « Bon pour les bébés » conçus par Thierry Dedieu, sur les principes du contraste visuel et de la musicalité des mots dont nous avons déjà chronique des albums. Albums de très grande taille, illustrés avec de grands dessins en noir et blanc, et avec des textes simples, écrits en gros.

Empereur, sa femme et le p’tit prince

empereurCette chanson qui était (l’est toujours) bien connue des enfants, est illustrée avec beaucoup d’humour et permettra aux enfants d’apprendre les jours de la semaine, mais aussi de chanter et de mimer.

Météo marine

meteoDes illustrations très drôles amuseront les enfants qui, même sans comprendre le texte (vent secteur Nord force 5 à 6, etc.) pourront s’amuser avec la musicalité des mots. Même si la collection est destinée aux enfants entre 0 et 3 ans, des enfants plus âgés, pourront jouer avec les mots, les mimer, et même mettre le livre en musique.

LIVRES SONORES

La flûte enchantée

fluteDans la collection « Mes petits imagiers sonores » voici une belle histoire a raconter aux petits. Car l’opéra de Mozart est aussi accessible, par sa thématique de conte, aux jeunes enfants.
Dans une ambiance très colorée, due à Marion Billet, nous retrouvons donc le prince Tamino, l’oiseleur Papageno, la Reine de la nuit, la princesse Pamina et bien d’autres personnages.
Bien adapté aux petits, ce livre, grâce à ses puces, permet d’entendre, à chaque page, de courts extraits de l’œuvre.
L’album cartonné, de petit format, est idéal pour les petites mains.
Que du bonheur en perspective !

(A partir de 2 ans)

Gallimard jeunesse musique : gallimard-jeunesse

Mes tout premiers mots, Madeleine Dey

premiers motsDans cette collection « Répète après-moi » il s’agit cette fois-ci des premiers mots. Papa, maman, gâteau…ce sont des mots très importants pour les petits. Dans une attitude poly-sensorielle, l’enfant regarde les jolies illustrations de Tiago Americo, appuie sur la puce, écoute, répète et apprend ainsi de nouveaux mots. Et même s’il les connaît déjà, quel plaisir dans la répétition !

(A partir de 1 an)

Editions hatier : editions-hatier

LIVRES POUR ADULTES :

Petites enfances, migrations et diversités,
Sylvie Rayna et Gilles Brougère

petite enfantceCet ouvrage est très éclairant en ce qui concerne la pédagogie de la petite enfance et les liens de travail avec les migrants.
Des témoignages d’expériences dans divers pays (Allemagne, Espagne, France, Italie, USA) permettent de confronter diverses pratiques et aident à analyser la diversité.
Le regard des différents acteurs,( parents, professionnels), mais aussi enfants, fait voir aussi les divers modes d’approche selon le pays ,soit en donnant de la place au multilinguisme, soit en préférant l’intégration de la langue « officielle » ou en laissant une plus grande souplesse aux différentes approches.
Un livre très utile et agréable à lire, écrit avec empathie et bienveillance

P.I.E Peter Lang : peterlang

Art-thérapie et autisme. Du geste à la parole (Récits d’atelier et réflexions cliniques)
Christine Lopez et Michel Arnaud

faart therapiePendant 10 ans les auteurs de ce livre, art-thérapeute et psychanalyste, ont travaillé auprès d’enfants psychotiques et autistes dans le cadre d’un IME.
Dans cet ouvrage il est possible de suivre le cas de plusieurs enfants, relatés par l’art-thérapeute, qui dialogue avec le psychanalyste. Le résultat est confondant d’intelligence et de générosité. Car, à travers les descriptions et les analyses, il nous est donné à voir comment, grâce à l’empathie et à l’écoute profonde du professionnel, enfants et adolescents arrivent, par une médiation artistique, à avancer, à résoudre des problèmes, à devenir autonomes, à comprendre les causes de leurs problèmes.
Et à nous renforcer dans notre conviction que l’approche artistique est un médiateur important pour ces personnes qui peuvent, par ce biais, s’exprimer autrement que par la parole.

L’harmattan : harmattan

Mon enfant au naturel, le guide du bien être de 0 à 10 ans,
Collectif

enfant naturelCe guide est très utile pour les parents qui veulent sortir des sentiers battus et échapper aux diktats de la mode. Elever ses enfants autrement, avec un mode de vie plus naturel et écologique, c’est une des enjeux de cet ouvrage très complet.
Que ce soi l’alimentation végétarienne, les soins par l’aromathérapie, les maladies, l’aménagement de la chambre avec des idées écologiques mais aussi récréatives, et les jouets 100% récup, parmi lesquelles il y a quelques propositions d’instruments de musique, ce livre est une mine d’idées pour les parents qui pourront être aidés, quelquefois , par les enfants.

Alternatives : editionsalternatives

Dans l’atelier de l’écriture,
Jean-Noël Blanc

atelierNombreux sont ceux qui voudraient écrire mais…comment faire ?
Le livre de Jean-Noël Blanc apporte beaucoup de conseils, très utiles aux apprentis écrivains.
Ecrit avec humour et bienveillance, il donne des exemples tirés de la littérature, démystifie beaucoup d’idées reçues, propose des exercices intelligents et ludiques, pour faire comprendre qu’écrire peut être justement une activité de plaisir, mais qui demande aussi beaucoup de travail.
Quelquefois, sa démarche nous a fait penser à celle que nous utilisons en éveil musical…ce qui est logique pour toute démarche créative, loin des recettes.
lire, même si l’on ne pense pas écrire un grand roman !

Editions Thierry Magnier : editions-thierry-magnier

Chez Erès :

editions-eres

Les nouveaux objets transitionnels. Du doudou de Winnicott à l’IPhone de Jobs,
Sous la direction de Daniel Marcelli avec Anna Lanchon (Collection L’école des parents)

objets tranditionnelsDepuis que la notion d’objet transitionnel est tombée dans les habitudes, dans « le domaine public » pourrions-nous dire, il est habituel de fournir aux enfants, depuis leur naissance, un doudou, qui représente, pour la majorité des parents et des professionnels, ce fameux objet transitionnel. Mais la façon dont le doudou est considéré diffère bien de la notion qu’avait développée Winnicott, et est souvent dénaturée et bien caricaturale.
Les auteurs de l’ouvrage donnent des descriptions simples et en même temps détaillées, avec beaucoup d’exemples, de ce que représente cet objet pour l’enfant, loin des avatars commerciaux auxquels peu à peu il est soumis.
Une fine analyse montre la place des nouvelles technologies dans la vie des adolescentes, qui pourraient être assimilées aux doudous.
Un livre intéressant pour les parents et les éducateurs, qui pose des questions et donne des pistes de réflexion, d’une façon claire.

L’approche piklerienne en multi-accueil,
Miriam Rasse et Jean-Robert Appell (sous la direction)

approcheEst-il possible, dans le contexte actuel, d’utiliser la philosophie « piklerienne », instituée au lendemain de la guerre par Emmi Pikler dans l’orphelinat de la rue Loczy, à Budapest, et devenue une référence en matière pédagogique ?
Les auteurs parlent des principes fondamentaux de cette démarche : liberté motrice, personne de référence, activité autonome, travail d’observation, travail en équipe et institutionnel, etc. Certaines de ces notions sont rentrées dans la pratique, mais quelquefois il s’agit plus de mots qui ne recouvrent pas toujours la profondeur du concept.
C’est en cela que cet ouvrage est précieux, car il met en lumière ces pratiques, enrichies par des témoignages de travail quotidien, ce qui prouve la pertinence de cette démarche dans les lieux d’accueil aujourd’hui. Démarche qui est aidée aussi par les nouvelles découvertes scientifiques.
Un ouvrage qui devrait être lu par tous les professionnels de la petite enfance, et aussi par les parents.

Bébés d’ici, mères d’exil,
sous la direction de Claire Mestre

bebesIl n’est pas facile d’être mère dans des conditions d’exil. C’est-ce que nous laisse voir cet ouvrage, qui aborde le sujet de différents points de vue.
Que ce soit des mères qui se retrouvent sans repères culturels, loin des siens, loin de la mère qui peut faire lien, avec un suivi très clinique qui les déboussole, que ce soit des femmes meurtries par des expériences douloureuses vécues dans leur pays (viols, incarcérations, violences…) l’abord doit être fait en finesse et avec beaucoup d’empathie et de savoir-faire.
Pour certaines femmes il est presque impossible de décrire l’indicible.
Les témoignages et réflexions de cet ouvrage sont d’une aide précieuse pour tous ceux qui s’attachent à aider ces femmes.
Nourris par les expériences d’ethnopsychiatrie, développées par Georges Devereux, et ensuite par Tobie Nathan et Marie Rose Moro, les professionnels font preuve d’une grande intelligence, en articulant les notions psychiatriques, médicales, culturelles, pour accueillir ces femmes et les aider à devenir mères à part entière, avec leurs différences et leur singularité.

Autismes : spécificités des pratiques psychanalytiques,
sous la direction de Marie Dominique Amy

autismesSont réunis dans cet ouvrage, différents articles, témoignages, comptes rendus de recherches et de suivis thérapeutiques.
En cette période dans laquelle le travail psychanalytique est contesté, il est fortement instructif de lire ces pages, qui présentent des points de vue et des éclairages divers, non-restrictifs mais ô combien éclairants.
Travail sur les signes pré autistiques chez les bébés, description de séances dans lesquelles l’on peut voir les doutes du psychanalyste, ses questionnements, fort intéressants, car de ces questionnements et de ces discussions entre différents spécialistes vont se développer des solutions. Quel contentement que de voir une petite fille presque autiste avancer jour après jour, accompagnée par les thérapeutes en lien avec les parents ! Car ce lien est aussi fondamental.
Ces suivis thérapeutiques nous permettent de visualiser des enfants de tout âge, des adultes, et aident à comprendre qu’il n’y a pas une seule façon de faire, qu’il faut individualiser les prises en charge, en tenant compte aussi des recherches scientifiques.

Chez les éditions du CHU St Justine

editions-chu-sainte-justine

Le respect, une valeur pour la vie,
Brigitte Racine

respectCet ouvrage est destiné aux parents, mais peut être utile à tous ceux qui travaillent avec les enfants et les adolescents.
Ecrit avec simplicité, il donne les bases d’une éducation respectueuse de l’enfant, qui lui permettra de se sentir à l’aise dans la vie. Car l’estime de soi commence par le fait de se respecter et d’être respecté.
L’auteure donne d’abord des pistes de réflexion pour ensuite se pencher sur les cas concrets. Comment réagir devant les différentes situations, comment aborder les conflits avec les enfants, etc. tout en utilisant des démarches respectueuses et bienveillantes.
Un livre très outil pour enrichir la réflexion.

Suite à cette réflexion, trois livres sur un même sujet «  l’estime de soi » sont proposés aux parents, mais les éducateurs (dans le sens large du terme) y trouveront beaucoup de pistes de réflexion.
L’estime de soi est un sujet qui se développe de plus en plus.
Facteur déterminant dans le bien-être de l’individu, l’estime de soi est la « conscience de la valeur personnelle qu’on se reconnaît dans différents domaines ».
De nombreuses études situent la source d cette notion dans l’attachement et l’attitude positive et aimante dès la petite enfance. Ceci permet de se sentir valorisé et donc d’être sur de soi.
Selon les âges, les vécus, les propositions seront diverses, mais toutes ont un esprit commun.

Quand les tout-petits apprennent à s’estimer,
Germain Duclos et une équipe d’éducatrices dirigée par Denise Bertrand

tout petitsA cet âge le sentiment de confiance commence par le travail des parents à la maison, avec des choses simples, et surtout une attitude éducative bienveillante.
L’auteur développe beaucoup de notions et propose, sous forme de fiches, des ateliers en école maternelle, qui seront très utiles aux éducatrices.
Un livre utile qui permet de voir que développer un sentiment de confiance commence tôt, et demande une attitude positive de l’adulte, ainsi qu’une réflexion sur sa pratique

Comment développer l’estime de soi de nos enfants. Guide pratique à l’intention des parents d’enfants de 6 à 12 ans,
Danielle Laporte et Lise Sévigny

developperEntre 6 et 12 ans l’enfant construit sa personnalité, il développe des capacités de réflexion, de jugement, de coopération.
Comment accompagner l’enfant dans ce parcours ? C’est le but de cet ouvrage, qui propose aux parents des clés pour mieux connaître leur enfant, le traitant avec considération et respect, être à son écoute.
De fiches permettent aux parents de prendre conscience de leurs attitudes, leur offrant aussi des solutions à certains problèmes qu’ils peuvent rencontrer.

L’estime de soi de nos adolescents. Guide pratique à l’intention des parents,
Germain Duclos- Danielle Laporte- Jacqueline Ross

estime de soiL’adolescence, âge réputé difficile, est une période bouillonnante, dans laquelle les jeunes se cherchent, construisent leur identité.
Le rôle des adultes, et notamment des parents, est de les aider dans cette recherche, qui n’est pas linéaire, semée de doutes et de contradictions.
L’ouvrage présente les principales notions théoriques concernant l’estime de soi des jeunes.
De nombreux questionnaires et exercices permettent aux parents de développer une relation fondée sur l’écoute, le respect et la coopération.

REVUES, METHODES :

Deux nouveaux numéros de la revue du mouvement Freinet

Le nouvel éducateur N° 230 : Le corps, le sport, mais encore ?

educ 30Très à la mode, faire du sport est une activité qui rendrait autonome, qui développerait l’esprit de coopération, et serait bon pour la santé.
Faisant un tour des pratiques, il n’est pas facile de voir comment peuvent cohabiter deux notions aussi opposées que coopération et compétition.
La notion de compétition est étrangère à la pédagogie Freinet, d’où une réflexion sur l’activité physique qui, dans leur conception, n’est pas forcément coupée des autres pratiques. Car dans cette démarche, l’enfant n’est pas assis six heures par jour, immobile. Il ne faut pas instituer un moment de « défoulement » mais faire que cette activité soit intégrée aux autres.
Différents apports théoriques, qui mettent aussi en évidence le sport spectacle et ses enjeux financiers, permettent d’entrevoir d’autres possibilités.
L’apport des praticiens fera voir comment à partir de la danse, du théâtre, du clown, du travail de psychomotricité, peuvent se mettre en place des pratiques ludiques, joyeuses et respectueuses de chaque enfant.

Le nouvel éducateur N° 231 : Je-Nous : Une articulation délicate.

educ 31Articulation délicate entre l’individuel et le collectif, une des prémisses du travail de la pédagogie Freinet.
Comment réussir ce passage du travail collectif, de coopération, d’analyse, à un travail individualisé, dans lequel chaque élève est un être à part entière ?
Comme toujours dans cette revue, il sera possible de réfléchir à partir de propositions théoriques et de comptes-rendus d’expériences, très diversifiées.

ICEM : icem-pedagogie-freinet

Dialogue N° 214
Les pères et les institutions,
dossier coordonné par Régine Scelles et Khalid Boudarse

dialogueCe numéro de la revue Dialogues aborde une réflexion de ce qu’attendent les pères des institutions et sur la manière dans laquelle les institutions les prennent en compte, avec leurs vécus, leurs identités, leurs perceptions propres.
Que faut-il pour être père ?, demande un des auteurs, analysant la place du père dans une société dans laquelle le rôle de la mère est prioritaire. L’émergence d’un nouveau type de père dérange mais commence à s’imposer.
Il est difficile pour les parents d’être à égalité, la majorité des enfants des couples divorcés résident avec leur mère, même si les modes de garde commencent à se diversifier. Comment évaluer les compétences des hommes à cette fonction socialement dévolue aux femmes ?
La place du père dans les différentes cultures est éloignée de ce que nous concevons et il est possible de la visualiser encore plus par le magnifique et touchant compte rendu d’une expérience dans la consultation d’ethnopsychiatrie, ô combien nécessaire, qui apporte compréhension et solutions.
Tous ces sujets et bien d’autres, comme les compétences parentales vues par le prisme de la protection de l’enfance et comment les apprivoiser, par une approche sensible, ainsi que la notion de père dans les institutions, au-delà du père biologique, etc., rendent cet ouvrage extrêmement intéressant et utile dans ce monde en mutation.

Erès : editions-eres

METHODE

Modes et gammes du monde, Introduction aux modes musicaux,
Olivier Ripoll

modesExtrêmement documenté et complet, cet ouvrage s’adresse à des musiciens chevronnés intéressés par les différents types d’organisations musicales.
Depuis les systèmes modaux de la musique occidentale, de l’époque antique au XXI ème siècle, en passant par le jazz et le blues, les modalités à travers le monde, et même des modes particuliers (Messiaen, par exemple) l’auteur fait un inventaire systématique.
Un ingénieux CD-ROM permet d’une part de chercher et de trouver les modes souhaités, par un système de clavier intégré, et ce même CD-ROM peut être posé sur les schémas du livre, pour donner les différents types de gammes.
Un lexique des termes, ainsi qu’une bibliographie très dense, font de cet ouvrage une référence pour la recherche musicologique ainsi que pour les compositeurs et les interprètes.

Gérard Billaudot : billaudot


ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr