initiatives

retour

mediatheque mediatheque

Musique à la médiathèque

par Catherine Bosselut , animatrice de l’Adem

Une fois par mois, le jeudi matin et le vendredi matin, la médiathèque des Ulis accueille de bien petits « usagers ». Ce sont les « grands » des crèches collectives et familiales de la ville qui viennent participer à des séances d'éveil musical. Trois groupes de douze enfants maximum se succèdent ainsi par matinée.

Les poussettes et les manteaux sont laissés dans un coin du grand hall et les petits entrent dans la grande salle de la discothèque qui leur est alors entièrement réservée. L'aménagement de la pièce permet de libérer un grand espace. De jolis tapis colorés sont installés en rond. Dès la deuxième séance, les enfants viennent spontanément s'asseoir en choisissant leur tapis.
Une petite chanson pour se dire bonjour et nous « partons » à la découverte de l'espace. La trompette, les indiens, la mer,....pendant 35 minutes environ.

Ecoute et manipulation d'instruments : qui aurait dit que deux enfants de deux ans et demi réussiraient à produire un son dans une trompette ?
Comme les enfants passent calmement d'une lame sonore à une autre pour « faire chanter les étoiles » ! Quelle diversité de sons produits par la bouche trouvent-ils ! Quelle belle photo à faire de toutes ces petites mains sur le clavier du piano ! Que d'attention et de réactions à l'histoire d'Hiskiwiwi le petit Indien et son ami Haskawawa, l'hippopotame, racontée au violon !

Chansons à chanter tout simplement, à mimer, pour mettre des mots sur des notions fondamentales (ex : les sons qui sautillent / les sons qui s'étirent)

Ecoute de musiques ou d'extraits musicaux : un morceau de Miles Davis à la trompette les a réellement laissés sans voix !

Participation active sur des musiques : faire attention à ne produire aucun son en faisant évoluer un ballon de baudruche dans lequel se trouvent des graines (bien entendu, avant cela, les enfants ont eu tout loisir de secouer les ballons et d'essayer les différents sons!). Repérer et mimer « les pierres jetées dans l'eau et les éclaboussures » dans un morceau de gamelan javanais. Voyager dans l'espace à la recherche de la lune ou d'une étoile puis s'arrêter et s'asseoir sur une petite planète pour se reposer pendant les plages de silence. Prendre son sac, partir à la plage mais s'apercevoir qu'on a oublié...le maillot de bain, retourner à la maison, mettre son maillot dans son sac, repartir à la plage, mais, oh la la, qu'est-ce qu'on a oublié encore ? Le chapeau ! Il faut retourner à la maison ! Et ainsi de suite jusqu'à la ritournelle finale. L'écoute la plus plébiscitée aura été une musique de Rachmaninov où nous pouvions entendre et mimer un tigre essayant d'attraper un oiseau.

Souvent, une danse termine la séance avant la petite chanson pour se dire au revoir.

Ces séances sont à l'initiative du responsable du secteur discothèque, musicien lui-même, qui est toujours prêt à prendre sa guitare ou se mettre au piano ou à la trompette. Sa présence (un homme parmi tant de femmes !) a d'abord intimidé quelques petites filles mais c'était drôle de les voir s'installer à côté de lui, lui faire admirer leur belle robe ou lui prendre la main pour danser dès la deuxième ou troisième séance.
Nous avons à notre disposition un bel espace et du bon matériel Hi-Fi.
Nous définissons les thèmes de séance en fonction des thèmes choisis par la ville ou la médiathèque, si cela est possible. Ainsi, en septembre et octobre, notre thème retenu était l'espace. Dans une salle de la médiathèque avait été montée une grande structure avec de grosses boules qui évoluaient comme sur un mobile. La salle était dans le noir mais des projecteurs situés en différents endroits envoyaient des diapos sur les globes. C'était magnifique et nous avons pu y emmener certains enfants.

mediatheque La venue d'un gamelan balinais en avril à la discothèque a entraîné une séance sur les cloches et les instruments en métal.

Le thème autour de l'album (conception, fabrication, .)va nous faire travailler à partir du livre « Enfin la paix ! » de Jill Murphy et explorer les différents sons que l'on peut tirer d'une cuisine en particulier. Chaque crèche aura un exemplaire de ce livre dans le mois précédent pour pouvoir le raconter aux enfants. Même si les enfants ne viennent qu'une fois par mois, nous sentons que ces séances sont préparées par les adultes qui les entourent. Ils arrivent sereins, détendus, nous appellent spontanément par nos prénoms et participent avec un plaisir évident, chacun à sa manière et selon son tempérament.

Nous arrivons donc ainsi à un vrai travail de collaboration entre l'ADEM, la médiathèque et les crèches.Merci à Wilfrid, au personnel des crèches et aux enfants !

haut


ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr