initiatives

Générales insolites :
enfants et adolescents handicapés
auditeurs attentifs de l'Orchestre Pasdeloup

par Marianne Rivière
Présidente de l’Orchestre Pasdeloup

Samedi 10 mars 2007 au matin. Quelques enfants handicapés entrent à la salle Pleyel par l'entrée des artistes, afin d'assister avec leurs accompagnateurs à la répétition générale du concert de l'Orchestre Pasdeloup. Les adultes s'installent avec incertitude, persuadés de ne rester qu'une dizaine de minutes… Captivés par la musique, auditeurs attentifs, les enfants resteront finalement toute la durée de la générale, écoutant ainsi des extraits de West Side Story, la Symphonie du Nouveau Monde et le Concerto n°2 pour piano et orchestre de Rachmaninov. Cette écoute attentive tout au long de la matinée a incité à recommencer l'expérience au fil de la saison 2007-2008, pour le plus grand plaisir des enfants et des parents.
L'Association des Concerts Pasdeloup, plus ancien orchestre symphonique parisien, poursuit la tradition du fondateur des "Concerts populaires", Jules Pasdeloup, avec la volonté de mettre la musique à la portée de tous. Outre des programmations alliant répertoire et créations, l'Orchestre Pasdeloup s'investit dans les activités pédagogiques à destination des jeunes publics. Le succès de rencontres entre enfants et artistes, d'ateliers musicaux et de prestations déjà réalisées de jeunes aux côtés de l'Orchestre, a invité à poursuivre ces démarches à l'initiative de l'Orchestre Pasdeloup.

Les différentes démarches ont en commun d'aller au-delà de l'accès à une grande salle et à un grand orchestre symphonique. Il s'agit de faire découvrir les chefs-d'œuvre du répertoire dit classique à des personnes qui, souvent, n'ont pas un accès facilité à la sphère culturelle. C'est souvent le cas des personnes handicapées, dont les familles n'osent guère aller au concert.
En rencontrant et en accueillant l'association Musique & handicap 78, l'Orchestre Pasdeloup n'ouvre pas seulement les portes de la salle Pleyel. Il permet à ces jeunes d'entendre de grandes œuvres symphoniques dans les meilleures conditions, tout en s'adaptant à leur spécificité – liberté de mouvement, temps d'écoute libre… L'Orchestre Pasdeloup se veut un lieu d'excellence : excellence, tant sur le plan des musiciens ou des artistes invités que dans le choix des programmations, une excellence à faire connaître à tous les publics. Pour cela, l'Orchestre Pasdeloup s'attache à créer les conditions favorables à l'excellence de l'écoute des enfants ou adolescents.

L'association Musique & handicap 78 multiplie les actions à Versailles et dans les Yvelines pour promouvoir la musique auprès des personnes handicapées moteur ou mental, enfants ou adultes. Elle cherche notamment à faire découvrir les instruments de musique aux enfants et adolescents handicapés. C'est dans la perspective d'approfondir cette découverte que l'Orchestre Pasdeloup a proposé aux enfants et à leur famille d'assister aux répétitions générales de concerts symphoniques.
Le succès des premières fois a amené les responsables de l'association et ceux de l'Orchestre à renouveler l'expérience à plusieurs reprises durant la saison 2007-2008. Accompagnés par des personnes de l'association, enfants et parents assistent à la répétition. Des enfants viennent également avec leur éducateur. L'association a aussi proposé cette démarche à des adolescents, avec succès – et d'excellents retours par la suite.

A chaque fois, l'émotion est importante. D'une part, les enfants restent étonnamment calmes par rapport à l'habitude ; beaucoup sont fascinés par les instruments ou le chef et ses mouvements de direction. Presque à chaque fois, les enfants restent toute la durée de la répétition, ce qui représente environ trois heures. D'autre part, ces matinées représentent pour les parents un moment important partagé en famille, chose plutôt rare étant donné les difficultés d'emmener les enfants au concert, tant du point de vue de leur comportement que du point de vue des salles et de leur public habituel.
L'Orchestre Pasdeloup offre ainsi l'occasion de découvrir des œuvres symphoniques à des familles qui n'oseraient pas aller au concert ou s'y verraient refuser l'entrée. La chargée d'administration de Musique & handicap 78 témoigne du discours de quelques parents disant que "maintenant ils les emmènent à des concerts". De plus, les éducateurs et musico-thérapeutes qui accompagnent les enfants et adolescents témoignent des changements d'attitude et de gestuelle pendant la répétition, ainsi que de la prise de conscience du travail nécessaire en musique. Par la suite, lorsque les groupes de travail se reforment, les récits témoignent de l'importance des découvertes – instruments, gestes – et du vécu.

Loin des salles de concert remplies d'enfants, l'accueil d'enfants et adolescents handicapés lors des répétitions générales de l'Orchestre Pasdeloup est une initiative originale qui privilégie un contact de proximité avec la musique et les artistes ainsi qu'une grande liberté de mouvement.

Quelques témoignages

"Être invité à une générale à Pleyel, c’est donner l’occasion à des enfants et leur famille de venir écouter de la musique symphonique sans avoir peur de déranger le public mélomane, sans être regardé de travers.
C’est un spectacle des yeux et une symphonie de sons avec la possibilité pour chacun d’écouter à sa manière : en phase avec le chef d’orchestre en bougeant avec lui, en regardant la taille des instruments pour vérifier que la famille des cordes est au complet du plus petit au plus grand, en étant suspendu sans bouger à la musique assis au bord du siège, en changeant de place pour avoir différentes vues…"
B. Abadie, Musique & handicap 78

"Je n'avais jamais vu un orchestre comme celui-là, j'ai beaucoup aimé cet orchestre avec beaucoup de musiciens et plein d'instrument de musique différents."
J. avec ses parents, Musique & handicap 78

"Ce genre d'activité nous permet de nous évader du quotidien et nous montre à quel point nos enfants sont sensibles, comme nous, à ce qui est beau. Ça les rend heureux et nous aussi. Nous serions ravis de renouveler cette expérience."
M. et F.-X. Signerin, Musique & handicap 78

"Ce jeune homme nous a témoigné l'immense plaisir que ce concert lui aura procuré, sans oublier que de voir les instruments de près et avoir la chance d'en toucher certains est un souvenir que le marque."
"Cette expérience est un moment absolument privilégié pour les enfants comme les adultes. Il me semble que c'était la première fois pour tous les enfants qu'ils assistaient à un concert symphonique et qu'ils voyaient la plupart des instruments composant l'orchestre. J'ajoute que c'était aussi une première pour certains parents.
Si l'expérience symphonique est un moment de plaisir esthétique et sensoriel remarquable, je fus personnellement touché de voir que cela permettait aussi de renforcer des liens au sein de familles où le handicap d'un enfant est souvent un poids bien difficile à porter."
S. Yvetot, musicothérapeute, Musique & handicap 78

"Durant toute cette première partie, les enfants nous ont surpris par leur attitude : ils étaient calmes, posés et relativement attentifs".
"M. s'est levée spontanément pour battre la mesure à un rythme tout à fait adapté jusqu'à la fin du concerto. Tous les enfants ont, semble-t-il, ressenti une certaine émotion à l'écoute de l'orchestre."
"A l'entracte, avec les enfants, nous avons apprécié que deux violonistes montrent leur instrument aux enfants et proposent un petit essai à chacun. Cinq d'entre eux ont pris plaisir à tenter cette expérience."
"Le lundi suivant, nous avons eu quelques mots dans les cahiers de correspondances pour nous dire que leur enfant était rentré content et qu'il avait essayé d'expliquer ce qu'il avait vu et écouté."
L. Tenant, C. Couberc, A. Guerin du Rondo, institut médico-éducatif (Versailles).

* les droits des photos ont été cédés aimablement par Alain Levacher

haut


ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr