initiatives

retour

creche

Elaboration d’un spectacle
avec les professionnelles de crèche à Morsang

par Sylvie Nourrisson, animatrice de l’Adem

J’ai animé pendant l’année 2007-2008 une formation adressée à 10 personnes venant de cinq structures (2 haltes, la mini-crèche, la crèche collective, le RAM et la crèche familiale).
Depuis plusieurs années, les différentes équipes ont souhaité travailler sur un projet commun (préparer un spectacle destiné aux enfants de toutes ces structures) et la " Crèchalto " (troupe dont les membres changent chaque année et dont le nom a été choisi après une réflexion très démocratique) a vu le jour. Nous lui souhaitons longue vie ! L’ambiance au sein de la troupe s’est révélée studieuse, créatrice, sympathique et motivée tout au long des séances de répétition
En janvier, nous avons donc démarré le projet de 2OO8.
Nous mettons nos idées en commun sur le contenu, les décors, les achats, les chansons, les musiques...
Mon rôle est de faire le tri au milieu de toutes ces richesses "idéologiques", de proposer une trame en tenant compte au maximum des différentes propositions, de coordonner la réalisation des décors, de proposer des musiques et des chansons pour soutenir l'histoire, de gérer la mise en scène et bien sûr de participer (souvent en jouant de la guitare et en chantant).
Au départ nous avons décidé de travailler sur les quatre saisons (ça commence par un tableau tout blanc, c'est l'hiver... et après l'automne, nous retrouverons le même tableau pour le final).
L'arc-en-ciel va apparaître au fil du spectacle et on retrouvera dans les costumes des Dames Nature correspondant à chaque saison les tissus de l'arc-en-ciel.
Nous avons répété un canon pour chaque saison.
Nous avons également dépoussiéré quelques chansons traditionnelles telles que "Le joli mois de mai"...
Le spectacle « Ciel mes saisons » a été joué au mois de juin dans quatre structures de la Petite Enfance à Morsang et a également été donné à la fête de l’Enfance le samedi 21 septembre 2OO8. Au total, huit représentations ont eut lieu (dont trois, sous un barnum, dans le parc du château le 21/09).
Les enfants, âgés de neuf mois à trois ans dans les structures, nous ont bluffés tant ils sont restés attentifs et concentrés pendant ces 35 mn de spectacle !
Il est toujours un peu frustrant d’être derrière le décor et de ne pas voir tous les visages d’enfants mais, grâce au silence ambiant et grâce aussi à quelques photos prises dans les structures, nous avons pu nous rendre compte de l’impact et de l’intérêt qu’ils portaient à notre création. Ce fut une énorme satisfaction.
Le service culturel nous a prêté des projecteurs, une sono et …Stephan, qui a géré toute la partie technique.
Le premier tableau représente l’hiver. Tout est blanc et Dame nature, toute en blanc également dort sur son lit de pétales blancs, bercée par la Moldau de Smetana. Elle se réveille doucement puis va chercher ses amis les lutins. Ensemble ils font une joyeuse bataille de boules de neige (Marche turque de Mozart)…

Le printemps s’annonce. Les lapins font tourner le grand cube des saisons en chantant et on voit un pommier plein de fleurs.

Les couleurs vert et indigo font leur apparition, sur l’arc en ciel d’une part et avec des personnages sur scène d’autre part. Un jeu de bulles, de papillons, de fleurs et de rubans émerveille les enfants (Vivaldi, extrait des quatre saisons).

Les degrés montent et l’été pointe le bout de son nez. Les lapins tournent le cube des saisons qui laisse découvrir de belles pommes bien rouges sur l’arbre.
Les Dames nature rouge, bleue et jaune se chamaillent car chacune veut que la couleur de l’été soit la sienne. Bleu comme le ciel d’azur et la mer à la saison belle, jaune comme les champs de tournesol et rouge comme les coquelicots. L’arc en ciel s’enrichit de ces trois nouvelles couleurs. Le tableau se termine sur le canon de la Saint Jean.

Le vent souffle et le petit pommier se pare de jolies feuilles d’automne.
Dames nature orange et violette viennent tourbillonner sur une chorégraphie (musique espagnole) et deux jolis parapluies. Le petit escargot espiègle s’avance tranquillement (bruits vocaux) vers les champignons géants.
L’arc en ciel est complet avec ses sept couleurs.

La neige refait son apparition (la Moldau aussi). Le cube des saisons fait son dernier quart de tour pour dévoiler le petit pommier tout dénudé. Dame nature revient, toute de blanc vêtue et accompagnée de ses petits lutins, blancs eux aussi. Tout le monde se dit au revoir, baille, s’étire…
L’histoire va recommencer mais la notre est terminée !

vincennes vincennes

vincennes vincennes

Papa écureuil

Une autre création a vu le jour cette année avec l’équipe de la mini-crèche des Ecureuils à Morsang ; c’est l’histoire de « Papa écureuil ».

Toutes les marionnettes-écureuils ont été fabriquées par des membres de l’équipe de la mini-crèche des Ecureuils à Morsang sur Orge (91) : la lingère (Nadège), une auxiliaire (Dominique) et moi-même. L’habillage en fonction du métier a été entièrement pris en charge par Nadège. Le décor a été réalisé et peint par d’autres membres de l’équipe. L’histoire a été élaborée par tout le personnel de la mini-crèche. J’ai apporté ma contribution en proposant les musiques et les chansons ainsi que la confection de plusieurs écureuils.
Une auxiliaire (Patricia) s’est chargée de faire le CD de toutes les musiques.
La manipulation a été assurée par l’équipe (directrice, cuisinier, éducatrice, auxiliaires et lingère).

L’histoire se situe dans un arbre (décor sur tissu).

vincennes vincennes

Les deux personnages principaux sont : Bébé écureuil et son Papa écureuil.

Bébé écureuil joue avec sa petite voiture de pompier et soudain, on entend une sirène de pompier. C’est Tonton écureuil qui va éteindre un feu.
Nous voyons apparaître tour à tour Tata écureuil, grand-mère écureuil, puis la cousine, le grand-père… L’une est cuisinière, l’autre boulangère, un autre est jardinier ou primeur…
Maman écureuil est docteur et fait son entrée dans le décor pour soigner Bébé écureuil qui s’est blessé en tombant de l’arbre. Il ressortira avec un gros pansement.
Nous voyons aussi la vache Marguerite (au sol devant le castelet, sur des roulettes) qui se sauve, coursée par le Cousin fermier…
Toute cette joyeuse et mouvementée petite famille nous régale en apparaissant dans tous les coins du décor, magnifiquement costumée avec des dialogues et des chansons bien adaptés (essentiellement des chansons traditionnelles revisitées par nos soins pour coller aux différentes situations, mais aussi « Les légumes font la fête » (Versini), «le rock’n roll des casseroles »)
Après chaque personnage, Papa écureuil demande à son fils : « Voudrais-tu être pompier comme tonton ? », ou bien « Voudrais-tu être jardinier comme ton grand-père ? », « boulanger comme grand-mère. », « médecin comme Maman ? »…
A chaque fois, Bébé écureuil répond : « Non ! »
Le Papa écureuil semble bien attristé qu’aucun de ces métiers ne tente son fils. Il finit par lui demander : « Mais alors, que voudras-tu faire quand tu seras grand ? »
Et Bébé écureuil lui répond : « Je voudrais être un Papa écureuil comme toi »
Et, c’est sur cette note de tendresse que s’achève notre histoire, accompagnée du murmure des vagues et d’une chanson douce chantée par les marionnettistes, accompagnés par la guitare (Le coquillage).

vincennes vincennes

vincennes vincennes vincennes

J’ai eu le privilège d’être « côté public » pour accompagner ce spectacle de marionnettes. Ce fut un régal que de voir les enfants participer à l’animation. Ils étaient acteurs à part entière et sans avoir répété ! En effet, leurs commentaires (beaucoup de grands qui allaient partir à l’école et donc très bavards !) étaient une véritable stimulation pour les professionnels qui oeuvraient derrière le castelet et qui étaient très impressionnés de jouer. Les rires et les réflexions des enfants les rassuraient, les mettaient à l’aise et leur permettaient d’enrichir les textes déjà écrits. La spontanéité, l’écoute et l’improvisation constructive étaient présentes. Merci les enfants !

haut


ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr