initiatives

retour

Parcours sonores dans les crèches de Vincennes,

par Cristina Agosti-Gherban, formatrice de l’Adem

Sur l’initiative de la Municipalité de Vincennes, l’Adem est intervenue dans la formation du personnel des crèches de la ville pour créer des parcours sonores, qui ont abouti à des animations pendant la semaine de la petite enfance.

Il y a eu d’abord 5 séances de formation dans lesquelles sont venues des représentantes des 11 crèches de la ville, plus Caroline Wolff-Glafkides, (psychomotricienne) et Sylvie de la Grange (intervenante musique et ancienne stagiaire de l’Adem) pour préparer les parcours musicaux. Le rôle de ces professionnelles était de s’imprégner de la démarche et de la transmettre à leurs collègues des crèches, pour que chaque équipe puisse travailler en vue de l’élaboration du parcours.

Nous avons manipulé des matériaux, (coquilles, noix, papiers, bouteilles…) des instruments, travaillé l’expression corporelle avec et sans musique. Musiques qui ont pu être utilisées ensuite pendant les parcours, et qui allaient de Kagel à Saint Saëns, en passant par les instruments Baschet et autres bouteillophones !

vincennes1

Le travail en collaboration avec Caroline s’est avère très intéressant car, partageant la même démarche, elle pouvait donner un soutien psychologique au travail.

De même, le fait que Sylvie circulait dans toutes les structures a permis de concrétiser les idées.

Lors de la semaine de la petite enfance, Sylvie et moi avons animé les 11 parcours sonores.

vincennes2

vincennes3 vincennes4

Ce qui m’a le plus frappé est la créativité des équipes. Les parcours étaient très variés. C’est étonnant de constater qu’à partir des matériaux que nous avions exploré pendant la formation, elles ont réussi à créer des espaces très différents, dans lesquels ont retrouve les mêmes éléments (papier, coquilles, pots de compote, etc.) utilisés de façon extrêmement diverse. (Le papier a eu un succès certain, on le retrouve utilisé de plein de manières différentes).

vicennes vicennes

vicennes vicennes

vicennes vicennes

Il y a des parcours très aérés, d’autres extrêmement touffus et quelque fois pas de parcours, simplement des espaces sonores.
Certains parcours sont véritablement sonores, d’autres sont plus jolis que sonores, en général il y a un grand souci de beauté. En tout cas, pour certaines équipes cela a été un élément fédérateur, qu’elles ont vécu avec beaucoup de plaisir.

vicennes vicennes

vicennes

Une directrice a remarqué que la formation a été bienfaisante pour les personnes qui y ont participé, qui n’étaient pas souvent celles qui sont les moteurs habituels. Par contre, il a été quelquefois difficile de comprendre que l’on pouvait faire des choses simples, car probablement pour certaines, au départ, faire simple pouvait leur donner l’impression de ne pas être à la hauteur.

Selon les structures, les parcours peuvent rester sur place où doivent être déplacés, car installés dans des lieux de passage ou de vie.
Les enfants se sont appropriés ces parcours avec bonheur. Ils ont adoré la « musique des compotes » (mobiles faits avec des pots de compote) Et certaines équipes ont investi le lieu comme un espace de détente pendant les pauses !

En tout cas, la majorité des crèches a décidé de les utiliser pendant l’année, en dehors du simple moment de la semaine de la petite enfance, ce qui est tout à fait dans l’esprit dans lesquels ils ont été conçus.

haut


ADEM 4 rue Lucie 94350 Villiers sur Marne 01 49 30 94 67 e-mail: association.adem@wanadoo.fr